Le lien des retraités d’Indre et Loire. N°26-Juin 2021.

EDITORIAL

Patrick FRESNE, co-secrétaire de l’USR CGT 37

Et si la CGT n’existait pas ………..

Peut-on imaginer une vie sans congés payés, sans conventions collectives, sans droit du travail, sans Sécurité sociale, sans services publics, sans grandes entreprises nationalisées, sans semaine de 35h, sans interdiction du travail des enfants, sans assurance chômage……. si la CGT et les salariés ne s’étaient pas mobilisés, parfois dans des conditions très difficiles ?

Le monde capitaliste et ses médias, dont il est propriétaire, voudraient effacer de l’Histoire le rôle essentiel qu’a joué la CGT dans toutes ces conquêtes sociales. Aujourd’hui, ils se déchainent contre la seule organisation qui représente pour eux un danger existentiel. Pourquoi ont-ils tout mis en œuvre pour que les salariés des TPE ne sachent même pas qu’une élection leur était dévolue ? De même, pourquoi l’absence de commentaires dans les médias sur le résultat de ces élections, qui a vu la CGT progresser de 1,19% ?

Comment expliquer leur satisfaction quand, avec un mode calcul plus que contestable, ils placent la CFDT comme première organisation syndicale ?

Pourquoi un tel déchainement de violences envers les militants CGT dans les entreprises ? Pourquoi un tel déchainement de violences envers les militants de la CGT lors des manifestations, comme ce fût le cas le premier mai à Paris ? Comment comprendre que des milices fascisantes puissent s’en prendre à des manifestants pacifistes sans que les forces de l’ordre (qui sont aux ordres de…) ne lèvent le petit doigt ?

Oui, la CGT fait peur aux tenants de la finance et nous en sommes fiers. Mais nous pourrions, non seulement les faire trembler, mais aussi les vaincre et gagner des avancées sociales. Les progrès technologiques doivent être mis au service du progrès social et non de la finance.

Pour cela, une condition est incontournable comme elle le fût lors des précédentes conquêtes. Nous devons être plus nombreux. Certes, nous pouvons avoir des différences d’appréciation avec la CGT. Certes, la CGT a besoin de continuellement évoluer. Mais nous le réussirons d’autant mieux que nous aurons de plus en plus d’adhérents. La construction d’un syndicalisme du 21ème siècle se fera avec le plus grand nombre de syndiqués et de toutes catégories. Les retraités ont des revendications, ont besoin de se mobiliser et, par conséquent, ont besoin d’une organisation CGT encore plus forte.

Alors oui, si la CGT n’existait pas….IL FAUDRAIT L’INVENTER  !!!

Lire le  lien des retraités n°26- juin 2021

 

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *